31e Congrès national de médecine et santé au travail

1er-4 juin 2010 - Toulouse
Compte rendu effectué par les Docteurs Denise Caro et Brigitte Biardeau, ACMS

Introduction

A la veille d’une nouvelle réforme de la profession, le 31e congrès national de médecine et de santé au travail qui vient de s’achever à Toulouse témoigne du dynamisme de la discipline et de ses différents acteurs.
Avec 3500 participants assidus et plus de 400 communications, l’édition 2010 a été particulièrement riche d’enseignements.
En effet, ce 31e congrès a été l’occasion d’approfondir notre réflexion sur des sujets d’actualité comme la pluridisciplinarité, les risques psychosociaux ou la pénibilité et le vieillissement au travail ; il a également permis aux congressistes de repartir avec des recommandations précises dans des domaines importants tels que les troubles musculosquelettiques, les agents cancérogènes mutagènes et reprotoxiques (CMR), l’amiante ou les allergies respiratoires professionnelles ; enfin des mises au point sur des risques spécifiques ont été faites - allergies cutanées professionnelles, risques des professionnels de santé, exposition aux hydrocarbures ou risque routier -Jean-Denis Combrexelle, Directeur Général du Travail, est venu conclure la manifestation.
Nous avons retenu dans ce compte rendu les principaux messages de ces trois jours studieux.
La quasi intégralité des communications peut être retrouvée dans la revue « Archives des maladies professionnelles et de l’environnement » (juin 2010, vol. 71, n°3).