Maintien dans l’emploi et Santé au Travail : à propos d’un cas de greffe pulmonaire

La visite de reprise : une visite bien préparée en amont

Madame D. est revue le jour de la reprise effective du travail (la visite de reprise doit voir lieu dans les 8 jours). Les préconisations dans leur ensemble ont été discutées avec l’employeur, suite à l’étude de poste ; la salariée est donc rassurée quant à l’organisation de son travail.

Voici ce qui figure sur la fiche d’aptitude le jour de la reprise :

« Pas de contre indication à la reprise à temps partiel thérapeutique (mi-temps). A revoir dans 1 mois.

Restrictions :

  • pas de port de charges lourdes (pas de sac de courrier, pas d’aide à la mobilisation des personnes),
  • pas d’exposition à la fumée : pas de lever de doute en cas d’alerte incendie (appel au 18),
  • pas d’exposition aux poussières, solvants ou peintures. Ne pas travailler à proximité de zones en travaux,
  • pause d’une dizaine de minutes avant les repas. Apportera ses propres repas,
  • pas d’exposition au froid ou aux intempéries,
  • pas de fleurs coupées dans un vase.

Le médecin du travail demande à revoir la salariée un mois après la visite de reprise et l’informe qu’elle peut consulter le service de santé au travail à sa demande ou à la demande de son employeur. En effet, c’est parfois en situation de travail que des difficultés non prévues surviennent, et il est important d’accompagner Madame D. et d’évaluer son état de santé en lien avec les spécialistes qui la suivent.