Et si le maintien dans l’emploi
contribuait à faire évoluer l’entreprise

Conclusion

Les études démarrant de situations individuelles ont permis de démontrer à l’entreprise que des modifications organisationnelles et techniques plus « globales » du service deviennent pertinentes pour l’activité de l’ensemble des salariés et ouvrent la réflexion sur une nouvelle représentation de son organisation.

Très souvent, ce type d’action construit une relation de confiance avec l’entreprise plus encline à être accompagnée par les membres de l’équipe pluridisciplinaire du service de santé au travail. Le suivi des actions menées, porté par le médecin du travail, permet alors d’élaborer une démarche globale de prévention des risques professionnels, en particulier dans les TPE/PME qui ont peu accès à la ressource de l’ergonomie.