Une Obésité maîtrisée : le parcours d’un salarié

Introduction

Monsieur Yves D. arrive très énervé au service de santé au travail pour sa visite médicale.

Il vient d’être verbalisé parce qu’il n’avait pas attaché sa ceinture de sécurité au motif qu’il n’avait pas le temps, car il ne voulait pas être en retard à la consultation, mais il est évident que la cause est toute autre. En effet, sa morphologie n’est pas en parfaite adéquation avec le matériel et boucler sa ceinture entraine un sérieux inconfort.

Voilà une bonne occasion pour le médecin du travail que je suis, pour aborder une fois de plus le problème de l’obésité dont il souffre. Il en est au stade de l’obésité très sévère ou de classe 3, anciennement appelée « obésité morbide ». Son périmètre abdominal est impressionnant (126 cm), dépassant largement les 102 cm, chiffre qui définit pour un homme, l’obésité abdominale.
Son indice de masse corporelle (IMC) appelé aussi indice de Quetelet (calculé en faisant le rapport entre le poids exprimé en kg et la taille au carré formulée en mètres) est supérieur à 40 (la « normale » se situant entre 18,5 et 25).