Le maintien dans l’emploi d’un salarié atteint du syndrome d’Alport

Suites de cet entretien infirmier

Je prends contact avec le Dr B. (médecin du travail de l’entreprise dont dépend Mr P.) et lui expose les constats de l’entretien et les éléments recueillis. Un rendez-vous est fixé au 7 décembre 2016 à la demande du médecin du travail.

Cet entretien a permis de mettre en œuvre des mesures rapides et sécuritaires liées à son état de santé, et de l’informer sur la démarche d’inaptitude à prévoir ainsi que sur la contre-indication à la conduite de véhicule. Il a accepté ces décisions.

Son dossier RQTH a été rempli par le médecin du travail en demande accélérée, accompagné d’une étude de poste programmée en vue d’une inaptitude définitive à son poste de chauffeur livreur (dans le cadre de l’article R4624-31 du Code du Travail).

Le jour même, Mr P. est reçu par l’assistante sociale du secteur. Elle reprend avec lui les différents éléments socio-professionnels exposés lors des entretiens (infirmier et médical) et aborde l’accompagnement proposé en vue d’améliorer sa situation sociale.
En effet, sont discutés l’intérêt d’une RQTH, l’importance d’un suivi médical personnel conduisant à être appareillé de façon efficace (tant sur le plan visuel que sur le plan auditif), ainsi que les démarches à entreprendre aux fins de clarifier sa situation personnelle (avocat et notaire).
Le 14 décembre 2016, une étude de poste est réalisée par le Dr B.

Le 5 janvier 2017, Mr P. rencontre une seconde fois le Dr B. qui lui confirme l’inaptitude définitive au poste de chauffeur livreur.

À la demande du médecin du travail, le 28 mars, je rencontre la responsable des Ressources Humaines de l’entreprise de portage de repas dans laquelle Mr P. est salarié, afin qu’elle me présente le poste de reclassement de Mr P.
La nouvelle organisation propose une première partie du temps allouée à un poste d’allotisseur qui consiste à répartir les repas par collectivités et par site et une deuxième partie consacrée à un poste de responsable de gestion des effectifs (tâches administratives consistant à planifier les effectifs de production et à renseigner les tableaux indicateurs). Le tout, selon un cycle horaire identique à sa fonction précédente.