Impact du cannabis sur la mémoire de consommateurs modérés

La Recherche, 2020, n°558, p.17
Des chercheurs de l’Université de Maastricht aux Pays-Bas ont testé la mémoire de 64 volontaires. Il est apparu que les sujets sous emprise de cannabis se trompaient plus souvent que le groupe sobre dans la restitution de liste de mots. Les faux souvenirs sont aussi légion après qu’ils aient expérimenté une scène délictueuse en tant que témoin ou auteur des faits.
Cela veut dire que le cannabis rend les gens plus vulnérables à la suggestion et la manière dont sont interrogés les personnes sous emprise modifie les réponses.