L’HTA n’expose pas à un risque accru de contracter la Covid-19 mais est associée à une augmentation des décès en cas d’infection.

Le Quotidien du Médecin, Hebdo, 19 février 2021, n°9887
La surreprésentation des sujets hypertendus parmi les patients hospitalisés pour infection Covid-19 sévère avait inquiété et les études qui avaient analysé les liens ente HTA et sévérité de l’infection n’étaient pas rassurantes. Mais elle n’étaient pas ajustées sur l’âge (qui constitue un facteur de risque majeur de décès du Covid-19). L’enquête FLAHS, menée au cours de l’été 2020 en France a confirmé les résultats d’une étude danoise qui concluait que l’HTA n’expose pas à un risque accru de contracter l’infection. Et cette même étude danoise a montré après un ajustement sur l’âge et le genre, que l’HTA était associée à une augmentation de 30% des décès à 30 jours.