Le signe de Koplik n’est pas pathognomique de la rougeole

la Presse médicale, 2020, vol. 1, n°4, p.321-322
Le signe de Koplik (du nom du pédiatre américain qui l’a décrit en 1896) : points blanc-bleuâtres sur la muqueuse jugale érythémateuse, a longtemps été considéré comme pathognomonique de la rougeole. Si ce signe peut être utile au cours d’une épidémie de rougeole, c’est une manifestation inconstante au cours de cette maladie et sa spécificité n’est pas absolue. Ce signe a été retrouvé dans l’infection à parvovirus B19 (cinquième maladie) ou les oreillons.