Vaccination anti-COVID 19

Univadis, janvier 2021

Suivant l’avis de l’Agence européenne du médicament du 4 janvier et celui du groupe SAGE de l’OMS du 5 janvier, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) a annoncé le 7 janvier la possibilité de différer la deuxième dose du vaccin Pfizer/BioNTech jusqu’à 6 semaines au lieu des 3 semaines recommandées après la première injection (afin de disposer de davantage de doses pour la première injection).

L’EMA (Agence européenne du médicament) vient de donner son accord pour vacciner 6 personnes avec un flacon de 5 doses du vaccin. Il apparaît en effet, que que une fois reconstitué, le flacon contiendrait en effet une 6e dose (6 fois 0,30ml). Cette stratégie a déjà été approuvée par la FDA (Food drug administration).
Mais il est bien entendu qu’il ne faut pas utiliser plusieurs flacons pour constituer une dose supplémentaire.