Accident ischémique et travail posté

Ischemic stroke and shift work J. HERMANSSON, K. GILLANDER GÄDIN, B. KARLSSON, B. LINDAHL, B. STEGMAYR, A. KNUTSSON Scandinavian Journal of work, Environment and Health, 2007, vol. 33, n° 6, p. 435-439. - Bibliographie

Cette enquête suédoise a analysé l’association potentielle entre travail posté et accident ischémique.

L’analyse a été réalisée en utilisant une enquête cas-témoin appariée incluant 138 travailleurs postés et 469 travailleurs de jour issus du registre de surveillance des tendances et des déterminants des affections cardio-vasculaires pour la Suède du Nord (enquête MONICA) et du programme d’intervention Västerbotten. Une analyse par régression logistique a été utilisée pour estimer le risque des travailleurs de jour par rapport aux travailleurs postés et le risque d’accident ischémique. L’odds ratio brut pour le risque des travailleurs postés d’avoir un accident ischémique était de 1,0 (intervalle de confiance à 95 % : 0,6 à 1,8) à la fois chez les hommes et chez les femmes. Les estimations de risque étaient consistantes malgré l’introduction de plusieurs facteurs de risque reconnus d’accident ischémique dans les modèles de régression logistique.

En conclusion, dans la présente enquête, aucun des résultats n’indique un risque plus élevé pour les travailleurs postés d’avoir un accident ischémique par rapport aux travailleurs de jour.

(publié le 30 janvier 2009)