Qualité de vie au travail
Nexity dope la productivité en changeant d’éclairage

G. Sequeira-Martins Entreprise et Carrières, 2018, n°1387, p.16
Les chronobiologistes ont bien montré que la lumière synchronise notre horloge biologique. En effet, elle régule la sécrétion de mélatonine nécessaire à un bon sommeil et elle influe sur les capacités cognitives.
Coordonnée par le Centre de sommeil de l’Hôtel-Dieu de Paris AP-HP, une expérience a été menée dans une société immobilière auprès de 28 salariés qui ont travaillé dans des locaux dotés d’un éclairage innovant qui reproduit la variation de lumière naturelle au fil de la journée en la modifiant toutes les 90 secondes. Ce système est contrôlé par une intelligence artificielle et est équipé d’une horloge interne et synchronisé au fuseau horaire local.
Au bout d’un mois, 75% des personnes ont vu leur niveau d’attention s’améliorer significativement (26% en moyenne pour une personne sur quatre).
Le temps de réaction à des stimuli s’est amélioré atteignant jusqu’à 15% pour 75% des participants sans augmentation du taux d’erreur.
De plus, la "qualité ressentie du sommeil" s’est améliorée pour 75% des participants et s’est même extrêmement améliorée pour un quart d’entre eux.
Selon les concepteurs, ce système peut aussi "améliorer la vigilance et la capacité d’apprentissage, favoriser une meilleure récupération de la fatigue ou plus globalement, améliorer le bien-être des personnes devant travailler dans une lumière artificielle".
Bien que le surcoût initial puisse atteindre 50%, les arguments développés par les concepteurs (performance des collaborateurs augmentée de 15 à 20% et amélioration de leur bien-être) les rend parfaitement optimistes.
(publié le 29 mai 2018)