Syndrome du canal carpien comme sentinelle des activités professionnelles douloureuses pour la main : une étude de cohorte danoise à l’échelle nationale
Carpal tunnel syndrome as sentinel for harmful hand activities at work : a nationwide danish cohort study

S. Tabatabaeifar, S. Wulff Svendsen, P. Frost Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2020, vol 62, n°5, pp. 375-382. Bibliographie.

Cette étude danoise évalue les taux d’incidence (IRS) du syndrome du canal carpien (CTS) en tant que sentinelles pour identifier les groupes d’emplois présentant une exposition élevée, à risque pour la main et le poignet.

Une étude de cohorte nationale basée sur un registre de toutes les naissances danoises a été suivie de 2010 à 2013 et a identifié les premiers diagnostics de CTS.
Des groupes d’emplois ont été établis et les taux d’incidence standardisés liés au genre et à l’âge (SIRs) par groupe d’emplois ont été calculés. Les codes professionnels ont été reliés à une matrice emploi-exposition. Il a été calculé une estimation de la charge manuelle moyenne par groupe d’emplois et tracé la charge manuelle par rapport aux SIRs.

Les auteurs ont suivi 1 171 580 hommes et 1 137 854 femmes pour 4 046 851 et 3 994 987 personnes-années, identifié 4 405 cas chez les hommes et 7 858 chez les femmes et obtenu respectivement des IRs bruts de 10,9 et 19,7 pour 10 000 personnes-années.

Pour les deux genres, il y avait une association positive entre les SIRs et la charge manuelle.
Des SIRs plus élevés ont été retrouvés pour des groupes d’emplois avec une charge manuelle élevée.
Des SIRs élevés de syndrome du canal carpien peuvent servir de sentinelles pour les activités nocives pour la main.

(publié le 14 septembre 2020)