Association entre exposition professionnelle maternelle aux solvants organiques et malformations cardiaques congénitales, enquête Nationale de Prévention des Malformations à la Naissance, 1997-2002

Association between maternal occupational exposure to organic solvents and congenital heart defects, National birth defects prevention study, 1997-2002 S. Gilboa, T. Desrosiers, C. Lawson, P. Lupo, T. Riehle-Colarusso, P. Stewart, E. Wijngaarden, M. Waters, A. Correa. National Birth Defects Prevention Study. Occupational and Environmental Medicine, 2012, vol 68, n°7, pages 531-536. Bibliographie.

L’objectif de cette enquête américaine était d’étudier la relation entre les malformations cardiaques congénitales (MCCs) à l’issue de la grossesse et l’exposition professionnelle maternelle estimée aux solvants chlorés et aux solvants aromatiques au cours de la période allant de un mois avant la conception jusqu’au premier trimestre de la grossesse. La population étudiée incluait les mères d’enfants ayant une seule MCC isolée et les mères d’enfants de contrôle qui ont accouché de 1997 à 2002 et ont participé à l’Enquête Nationale de Prévention des Malformations à la Naissance. Deux méthodes ont été employées pour évaluer l’exposition professionnelle aux solvants : une approche basée sur un consensus d’experts et une approche basée sur les données de la littérature. Une régression logistique multiple a été utilisée pour calculer les ORs ajustés et les intervalles de confiance à 95 % (IC 95 %) pour l’association entre les classes de solvants et les MCCs.

Ce sont 2 951 mères de contrôle et 2 047 mères de cas de MCC qui ont été incluses. En utilisant l’approche basée sur le consensus, des associations ont été observées pour l’exposition à tous les solvants et à tous les solvants chlorés avec les malformations septales ventriculaires péri-membraneuses (respectivement OR 1,6 ; IC 95 % 1,0 à 2,6 et OR 1,7 ; IC 95 % 1,0 à 2,8). En utilisant l’approche basée sur les données de la littérature, des associations ont été observées pour : les expositions à tous les solvants avec la sténose aortique (OR 2,1 ; IC 95 % 1,1 à 4,1) et aux solvants chlorés avec la transposition des gros vaisseaux (OR 2,0 ; IC 95 % 1,0 à 4,2), les malformations d’obstruction à l’éjection du ventricule droit (OR 1,9 ; IC 95 % 1,1 à 3,3) et la sténose de la valve pulmonaire (OR 2,1 ; IC 95 % 1,1 à 3,8).

En conclusion, les auteurs ont trouvé la preuve des associations entre l’exposition professionnelle aux solvants et plusieurs types de MCCs. Ces résultats devraient être interprétés à la lumière d’erreurs potentielles de classifications des expositions.

(publié le 11 mars 2013)