Etude de cohorte sur le travail sédentaire et risque de maladie cardiaque ischémique
Multi-wave cohort study of sedentary work and risk of ischemic heart disease

S. Visbjerg Møller, H. Hannerz, A. Hansen, H. Burr, A. Holtermann Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2016, vol 42, n°1, pages 43-51. Bibliographie.

Cette étude danoise vise à étudier si le travail sédentaire est un facteur de risque pour la cardiopathie ischémique (IHD) lorsque l’effet de la position assise est distingué de celui de l’activité physique au travail.

Des données sur le temps de travail assis et plusieurs co-variables ont été calculées à partir de l’étude sur la cohorte danoise sur l’environnement et le travail (DWECS), menée tous les 5 ans de 1990 à 2005 dans la population active danoise. Cette étude a été conçue comme une étude longitudinale en plusieurs phases, incluant les participants initiaux. Les répondants ont été suivis dans les registres nationaux, premièrement celui des décès ou celui des soins hospitaliers pour IHD et secondairement pour l’achat de médicaments préventifs d’IHD.

Au cours des 145 850 personnes-années de suivi, 510 cas fatals et non fatals d’IHD ont eu lieu. Après ajustement sur l’âge, le sexe, l’indice de masse corporelle (IMC) et le statut socio-économique, aucune différence dans le risque d’IHD n’a été observée entre les employés sédentaires et non sédentaires (RR = 0,95 ; IC 95 % 0,78 à 1,16). Pendant les 44 949 et 42 456 années-personnes de suivi, respectivement pour les hommes et les femmes, 1 263 hommes et 1 364 femmes ont acheté des médicaments en relation avec une IHD. Aucune différence de risque n’a été observée entre les participants sédentaires et non sédentaires, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes.
Une relation dose-réponse entre le temps de travail assis et le risque d’IHD n’a pas été retrouvée.

Cette étude ne peut confirmer l’hypothèse selon laquelle le travail sédentaire est un facteur de risque pour l’IHD. De futures études pourraient étudier l’association avec des mesures objectives sur le temps de travail assis.

(publié le 14 avril 2016)