Etude de poste et zonage aux blocs opératoires :
méthodologie pratique en six étapes

C. Duverger, G. Moliner, F. Boury, P. Branchereau, P. Costa, J-P. Beregi, J. Greffier Radioprotection, 2015, vol.50, n°4, pp. 287-293. Bibliographie

"La radioprotection dans les blocs opératoires est souvent considérée comme accessoire au vu des risques spécifiques liés au geste invasif. Le personnel présent dans ce secteur est peu sensibilisé et la présence d’une personne compétente en radioprotection issue du bloc est très rare".
Pourtant, "la réglementation impose à l’employeur de procéder à la délimitation des zones de travail soumises aux rayonnements et à une analyse du poste de travail vis-à-vis de l’ensemble des conditions pouvant affecter la santé et la sécurité des travailleurs".
Une méthodologie a été mise en place au CHU de Nîmes s’appuyant sur six étapes indispensables que sont :

  • les observations : observation et compréhension des pratiques afin d’identifier les postes de travail exposant aux rayonnements ionisants ;
  • la préparation : regroupement des actes et choix du matériel nécessaire aux simulations ;
  • les simulations : évaluation des doses susceptibles d’être reçues aux différents postes de travail ;
  • les extrapolations à partir des simulations ;
  • la réalisation du zonage et des études de poste :
  • le suivi dans le temps : renouvellement régulier des études dosimétriques permettant de s’adapter à l’évolution des pratiques en actualisant la base de données dosimétriques de l’activité.

Cette méthodologie est applicable à tous les secteurs où sont effectués des actes médicaux guidés par radioscopie. Elle mérite d’être accompagnée sur le long terme pour éviter les dérives et former les nouveaux personnels. Les auteurs estiment qu’un regroupement des activités requérant des rayonnements ionisants sur des salles dédiées faciliterait la gestion des risques et l’encadrement des pratiques.

(publié le 9 février 2016)