Evaluation des risques professionnels sur des opérations de chantiers de pavement

A. Rouillon, C. Palmier, E. Bécret, J-P. Gilbert, M. Courtois Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement, 2010, vol.71, n°4, pp.674-676. Bibliographie.
Afin d’évaluer les risques professionnels des 25 salariés d’une entreprise spécialisée dans la vente et la pose de dalles et de pavés en granit et en grès, la maçonnerie et la décoration extérieure, une mission a été menée par un service de santé au travail qui a jugé opportun de partir de l’observation du travail réel.
Dans cette entreprise, les arrêts de travail totalisent 422 jours en 2006 et 150 jours consécutifs à un accident du travail ou une maladie professionnelle en 2007. En 2006, il y eut trois demandes de reconnaissance en maladie professionnelle au titre du tableau n°57 du régime général.
Si les troubles musculosquelettiques sont importants, ils ne constituent pas le risque primordial.
Les risques majeurs sont celui d’électrisation en cas de contact avec les câbles électriques souterrains ou d’explosion par perforation d’une canalisation de gaz et l’exposition aux poussières de silice cristalline. S’y ajoute un sentiment d’insécurité en lien avec les importantes circulations de véhicules résultant de la coactivité.
La prévention repose sur la mise à disposition des plans d’implantation et des conduites de gaz et des câbles électriques, la généralisation de la coupe mouillée lors de l’utilisation de la découpeuse, le choix d’ EPI adaptés et la mise à disposition des numéros de téléphone d’urgence.
(publié le 9 décembre 2010)