Gestion des déchets et des effluents radioactifs générés lors de la prise en charge d’un blessé radiocontaminé dans une structure hospitalière

G. Pina Jomir, X. Michel, Y. Lecompte, N. Chiaena, A. Cazoulat Radioprotection, vol.50, N°2, pp.145-151. Références
La prise en charge d’un blessé radiocontaminé dans une chaîne de décontamination hospitalière est une procédure exceptionnelle qui intervient le plus souvent dans un contexte post accidentel ; ce qui veut dire que la démarche de gestion des déchets doit être anticipée d’autant que le volume des déchets et des effluents généré peut être important.
Un tri radiologique dès la phase de production doit être effectué au plus tôt par des spécialistes en radioprotection tout en respectant la réglementation et la procédure en vigueur. La démarche concerne aussi le conditionnement et l’entreposage.
Pour les radionucléides à période longue (supérieurs à 100 jours), l’élimination des déchets nécessite leur enlèvement par l’Agence Nationale pour la gestion des déchets Radio Actifs (ANDRA).
Mais la gestion des déchets incombe à la structure hospitalière qui accueille la chaîne de décontamination.
La prise en charge financière nécessite d’être définie en amont (convention, règlement, etc.) en précisant la participation des parties prenantes.
En l’absence de toute convention, la responsabilité financière incombe inéluctablement à la structure hospitalière détentrice des déchets.
(publié le 21 août 2015)