Risques psychosociaux et document unique d’évaluation des risques
Changer de regard sur le travail

C. Ravallec, A. Bondéelle, G. Brasseur, L. Courbon, C. Duval Travail et Sécurité, 2013, n°742, pp.13-27
Les risques psychosociaux (RPS), risques professionnels à part entière, doivent figurer dans le document d’évaluation des risques de chaque entreprise.
Des outils existent, tant pour les grandes entreprises que pour les petites, pour les aider à faire face à cette démarche. Mais c’est toutefois à elles de s’approprier l’action et de définir précisément les différentes étapes.
Quelle que soit la taille de l’entreprise, se retrouvent souvent les mêmes facteurs de risque : dysfonctionnement dans l’organisation du travail, exigences émotionnelles, autonomie, qualité des rapports sociaux au travail, manque de repères, rupture dans la communication, conflits de valeurs, insécurité de la situation de travail.
L’approche doit être collective et non individuelle et la direction doit s’engager totalement. Il faut mettre tous les acteurs autour de la table et faire remonter les dysfonctionnements afin d’engager des actions de prévention. L’occasion pour les participants de changer leur regard sur le travail. Il est possible aussi de demander l’aide des services de santé au travail ou de consultants extérieurs ; mais si l’œil est externe (aide au bon déroulement de l’action et à la validation de chaque étape), la compétence sera interne (suivi de la prise en compte des différents facteurs de risque identifiés).
Différentes approches sont présentées dans de dossier, concernant grandes ou petites entreprises, associant des démarches qui s’inscrivent "sur le long terme et se construisent petit à petit dans une logique d’amélioration continue".
(publié le 31 octobre 2013)