Apnée obstructive du sommeil et travail : une méta-analyse
Occupation and obstructive sleep apnea : a meta-analysis

D. Schwartz, D. Vinnikov, P. Blanc Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2017, vol 59, n°6, pages 502-508. Bibliographie.

L’apnée obstructive du sommeil (OSA) reste une maladie prévalente, mais le facteur professionnel n’est pas clairement identifié. Les auteurs américains ont procédé à une revue systématique de la littérature afin de caractériser la cohérence et l’ampleur des associations entre l’OSA et les facteurs professionnels.

Pour cela, l’OSA a été étudié pour 3 catégories professionnelles : les chauffeurs commerciaux, les travailleurs exposés aux solvants organiques et d’autres professions sélectionnées. Une méta-analyse sur la prévalence de l’OSA chez les chauffeurs et le risque d’OSA chez les exposés aux solvants a été réalisée. La prévalence combinée de l’OSA chez les chauffeurs était de 41 % (IC 95 % de 26 % à 56%) pour un indice d’apnée-hypopnée (AHI) supérieure à 5, et 15 % (IC de 12 % à 19%) pour un AHI supérieur à 15. L’exposition aux solvants a été associée à une augmentation de risque d’OSA non significative (risque relatif RR = 2,38 ; IC95 % de 0,89 à 6,32). La preuve de l’association professionnelle était inégale pour les autres facteurs.

L’OSA est fréquente chez les chauffeurs commerciaux et est potentiellement associée avec des professions impliquant une exposition aux solvants.

(publié le 11 janvier 2018)