Le travail en espace confiné

M. Darmon Face au Risque, 2017, n°533, pp.26-28

Il n’existe pas de définition réglementaire du travail en espace confiné mais il est possible de se référer à la recommandation CNAMTS R447 intitulée " prévention des accidents lors des travaux en espaces confinés".
En espace confiné, le salarié peut être exposé au manque d’oxygène, au risque de noyade (montée soudaine des eaux), aux risques d’ensevelissement (dans un silo), de chute, de difficulté à être secouru en raison d’un accès difficile et restreint.
L’organisation à mettre en place repose sur une première question : l’intervention est-elle indispensable ? Si oui, il faut évaluer les risques ci dessus mentionnés et mettre en place les mesures de prévention adaptées.
Il faut au minimum :

  • rédiger les procédures d’intervention détaillées,
  • former et informer le personnel,
  • préparer un plan d’intervention des secours, le communiquer aux intervenants et mettre à leur disposition les numéros d’urgence et les moyens de communication,
  • désigner un responsable qualifié et formé,
  • désigner un surveillant compétent pour intervenir en cas d’accident.

Des procédures précises sont à mettre en place en application de la recommandation sus-citée (CNAMTS, R447).

(publié le 7 août 2017)