Les expositions aux risques professionnels dans les petits établissements en 2010

T. Coutrot, M. Léonard Références en Santé au Travail, 2017, n°152, pp. 75-84. Bibliographie

A partir de l’enquête SUMER 2010, les auteurs ont comparé les expositions professionnelles des salariés des très petites entreprises (1 à 9 salariés, dites TPE), des petites entreprises (10 à 49 salariés dites PME), à celles des plus grandes.

Les horaires atypiques sont moins fréquents dans les TPE et les PME que dans les plus grands établissements mais les salariés des TPE ont souvent une coupure importante dans la journée et sont moins nombreux à disposer de 48 heures consécutives de repos. Les expositions aux vibrations et au risque routier sont plus importantes dans les TPE et les PME.
Les expositions aux produits cancérogènes apparaissent plus fréquentes pour les salariés dans les TPE, surexposition aggravée par le manque fréquent de protection collective ou individuelle.
Par contre, les risques organisationnels et psychosociaux sont nettement moins importants dans les TPE et PME (travail moins intense, marges de manœuvre plus importantes, meilleur soutien des collègues, rare manque de reconnaissance, relations externes généralement plus apaisées).

(publié le 9 février 2018)