Premiers résultats de l’enquête SUMER 2017 :
comment ont évolué les expositions des salariés aux risques professionnels sur les vingt dernières années ?

S. Memmi, E. Rosankis, N. Sandret, R. Duprat, M. Léonard, S. Morand, V. Tassy Références en Santé au travail, 2019, n°159, pp. 53-78. Bibliographie
Selon la dernière enquête SUMER (Surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels), la plupart des expositions aux contraintes physiques ont baissé entre 1994 et 2007, à l’exception du bruit.
L’exposition aux produits chimiques reste globalement stable depuis 20 ans mais le signalement des expositions à des agents biologiques a augmenté, en lien avec un meilleur repérage des préventeurs.
Le contexte organisationnel reste très contraint et l’intensité du travail a augmenté depuis 20 ans, même si elle s’est stabilisée entre 2010 et 2017.
Les marges de manœuvre favorisant l’autonomie au travail sont en recul mais les salariés déclarent moins souvent un manque de moyens pour faire correctement leur travail.
La tension au travail se stabilise à un niveau élevé, le manque de reconnaissance au travail est prégnant.
Enfin, près d’un salarié sur deux est couvert par des pratiques formalisées de prévention des risques professionnels.
(publié le 3 janvier 2020)