Coaching du stress et du burn-out

A. Rogier preventFocus, 2020, mai, pp. 14-19

De multiples agents stresseurs tant personnels que professionnels sont susceptibles d’induire des situations délétères pour l’équilibre et la santé de l’individu, jusqu’au burn-out.
Pour aider les personnes en souffrance, des accompagnements existent : il en est ainsi du coaching, dont l’objectif est de comprendre les facteurs de stress, d’améliorer les capacités d’adaptation et de proposer des stratégies pour le prévenir ou y remédier.
L’approche est personnalisée et le coach n’intervient qu’après le diagnostic d’un médecin qui a éliminé une cause physique et jugé de l’importance des symptômes de stress. Si les symptômes de stress sont complexes (dépression, historique de souffrance psychique, toxicomanie, répétition de burn-out, troubles psychiques), c’est au psychologue clinicien ou au psychiatre de prendre la main.

Le coach peut proposer l’approche R-R-R (A. Rogier, 2020). Elle comprend trois phases :

  • Recharger (aider à la prise de conscience de son état physique et mental, analyser les symptômes et les stresseurs, remettre en forme en s’appuyant sur la diététique, le sport, la détente, le sommeil),
  • Résoudre (aider à mieux gérer ses émotions et à trouver des solutions),
  • Reprendre (préparer le retour au travail, reprendre progressivement tout en évitant les rechutes).

Mais la prévention est essentielle tant auprès des travailleurs individuels que des équipes ou des organisations ; et les coachs peuvent proposer des mesures préventives et curatives, relatives aux conditions et à l’organisation du travail, aux relations interpersonnelles au travail, aux conditions de vie au travail, à l’équilibre vie privée/vie professionnelle, etc.

De nombreux acteurs sont impliqués dans l’accompagnement du coaché (médecins, préventeur, employeur, collègues...). Il est indispensable que tous travaillent en coordination pour offrir un accompagnement de qualité aux personnes en souffrance.

(publié le 10 novembre 2020)