Contre les RPS, il faut réinstaller l’humain au coeur de l’entreprise

J-C. Delgènes, interviewé par L. Estival Liaisons Sociales Magazine, 2020, n°209, pp.6-8
La reconnaissance par le Tribunal de Grande Instance de Paris du harcèlement institutionnel dans le procès France Télécom rend nécessaire la prévention de pratiques managériales s’écartant du cadre légal.
J-C Delgènes, économiste et fondateur d’un cabinet spécialisé dans la prévention des risques et l’amélioration des conditions de travail livre ses réflexions.
Le risque est grand pour les entreprises qui réorganisent sans tenir compte du retentissement sur l’homme et sans se soucier des alertes. "La peur de la sanction chez les dirigeants devrait favoriser la prévention".
La prévention des risques psychosociaux reste encore insuffisante en France. Pourtant, les conditions de travail délétères entrainent des coûts humains et économiques énormes.
Il faudrait "des modes de mangement moins hiérarchisés, plus empathiques, bienveillants, participatifs" qui tiennent compte "de ce qui se passe au plus près du terrain, du ressenti des salariés" et qui soient partagés par toutes les équipes.
Les discours sont beaux mais les réalisations pauvres, avec peu d’expérimentations et de discussions.
Trois causes peuvent précipiter la crise suicidaire : le harcèlement moral, l’épuisement professionnel et les mobilités professionnelles mal préparées.
La prévention du burn out est souvent mal organisée ; et la sanction peut s’appliquer, mais l’instruction d’un dossier ne se fait que dans des conditions strictes (incapacité professionnelle permanente de 25% qui correspond à une tentative de suicide avec séquelles !). Ce qui fait que beaucoup de cas restent sans suite.
Selon J-C Delgènes, "en France, tout est pensé pour remplacer l’homme …… Nous vivons une période d’éclatement des collectifs et de putréfaction des relations sociales. Les salariés sont de plus en plus dans des logiques individuelles".
Pourtant, "les entreprises les plus fructueuses sont celles qui donnent aux salariés, la possibilité de s’épanouir …. Lutter contre les risques psychosociaux nécessite de réinstaller l’humain au cœur de l’entreprise".
(publié le 13 mai 2020)