Qualité du comportement des managers, capital social au travail et bien-être psychologique
Quality of supervisor behaviour, workplace social capital and psychological well-being

M. Kizuki, T. Fujiwara Occupational Medicine 2020, vol 70, n°4, pp. 243-250. Bibliographie.

Les salariés ayant un niveau élevé de capital social au travail (c’est-à-dire, interrelations, confiance et réciprocité au travail) ont un risque moindre de problèmes de santé mentale. L’attitude du manager peut être un prédicteur du capital social au travail.

Cette étude japonaise examine les associations entre le comportement du manager, le capital social au travail et le bien être psychologique.
Les auteurs ont effectué une analyse secondaire de la 6è enquête européenne sur les conditions de travail. L’échantillon de l’étude comprenait 28 900 salariés ayant un manager direct, dans 35 pays européens.
Le syndrome dépressif a été évalué à l’aide de l’indice de bien-être en 5 items de l’OMS. La qualité de l’attitude du manager et le capital social au travail ont été chacun mesurés à l’aide d’un questionnaire en 6 items.
L’association entre la qualité du comportement du manager et le capital social au travail a été analysée via une modélisation linéaire hiérarchique. Une analyse de médiation a été menée en utilisant des modèles logistiques hiérarchiques du syndrome dépressif avec et sans indice de capital social au travail.

Un indice de qualité plus élevé du comportement des managers était associé à une augmentation de l’indice du capital social au travail (β, 0,55 ; IC 95 % de 0,51 à 0,59). Un indice plus élevé de capital social au travail était associé à une probabilité plus faible de syndrome dépressif (OR = 0,89 ; IC 95 % de 0,87 à 0,90). Un indice plus élevé de qualité du comportement du superviseur était associé à une probabilité plus faible de syndrome dépressif (OR = 0,90 ; IC 95 % de 0,89 à 0,92) ; 58 % de l’effet provenait du capital social sur le lieu de travail.

Ces résultats soutiennent l’hypothèse selon laquelle une meilleure qualité de l’attitude du manager augmente le capital social de travail et contribue au bien-être psychologique des salariés. Cette notion peut être utile pour planifier des interventions organisationnelles visant à améliorer la santé mentale des travailleurs.

(publié le 14 septembre 2020)