Association entre phtalates urinaires et fonction pulmonaire


the association between urinary phthalates and lung function
S. Cakmak, R. Dales, C. Hebbern, G. Saravanabhavan Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 56, n°4, pages 376-381. Bibliographie.

Cette étude canadienne s’intéresse à l’influence de l’exposition aux phtalates sur la fonction pulmonaire.

Les associations entre le volume expiratoire maximal par seconde (VEMS), la capacité vitale forcée (CVF), et les niveaux urinaires de métabolites du phtalate ont été étudiées dans un échantillon représentatif de 3 147 personnes âgées entre 6 et 49 ans.

Une augmentation de l’interquartile de mono-n-butyl phtalate a été associée à une réduction de 0,8 % du pourcentage prédit du VEMS (IC 95 % ; de 0,3 à 1,14) et de 0,9 % du CVF (IC 95 % ; de 0,3 à 1,5). Les résultats étaient similaires pour le mono-3-carboxypropyl phtalate, le mono-benzyl phtalate et de di (2-éthylhexyl) phtalate.

Des effets significatifs de ce dernier métabolite ont été observés seulement chez les hommes et chez ceux âgés de plus de 17 ans.

Ces résultats indiquent que l’exposition aux phtalates peut affecter la fonction pulmonaire. Etant donné l’omniprésence de ces produits chimiques, on peut penser que cela peut avoir un impact important et significatif sur la santé.

(publié le 2 octobre 2014)