Chômage et maladies coronariennes chez les hommes d’âge moyen en Suède : suivi de 39 243 hommes pendant 8 ans
Unemployment and coronary heart disease among middle-aged men in Sweden : 39 243 men followed for 8 years

A. Lundin, D. Falkstedt, I. Lundberg, T. Hemmingsson Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 71, n°3, pages 183-188. Bibliographie.

Même si le chômage peut représenter un événement stressant de la vie, son association avec les maladies coronariennes (MC) reste peu claire. Cette étude suédoise s’intéresse à l’association entre le chômage et une hospitalisation ultérieure pour maladies coronariennes.

Une cohorte d’une circonscription du service national suédois d’hommes âgés entre 18 et 20 ans en 1969/1970 (n = 49 321) a été utilisée et des renseignements sur leur état de santé et les comportements en matière de santé ont été recueillis. Des informations sur leurs périodes de chômage antérieures, arrivés à un âge moyen ont été obtenues à partir des registres hospitaliers et des registres des causes de décès.

Des analyses de Cox ont été menées sur 39 243 personnes qui étaient en emploi salarié en 1996 et 1997.

Il a été montré qu’il existait une association entre plus de 90 jours de chômage et maladies coronariennes sur 8 ans de suivi [Risque Relatif (RR) brut = 1,47 ; IC 95 % de 1,23 à 1,75]. Après contrôle sur les facteurs de risques connus de maladies coronariennes, l’association a été réduite mais il persiste une association significative (RR : 1,24 ; IC 95 % de 1,04 à 1,48) ; essentiellement pendant les 4 premières années (RR ajusté sur les facteurs de risques connus : 1,31 ; IC 95 % de 1,01 à 1,71).

Au total, le chômage est associé à une augmentation de risque de maladies coronariennes après ajustement sur les facteurs de confusion. Ceci peut être interprété par le fait que le chômage peut être un facteur de stress.

(publié le 14 avril 2014)