Facteurs favorisant le retour à l’emploi des patients ayant été traités pour un cancer – une étude prospective.

Predictors of employment among cancer survivors after medical rehabilitation – a prospective study A. Mehnert, U. Koch Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2013, vol 39, n°1, pages 76-87. Bibliographie.

Cette étude allemande étudie le retour à l’emploi de patients ayant eu un traitement pour un cancer un an auparavant et identifie des données démographiques, le type de cancer et son traitement, des facteurs psychologiques et des facteurs prédictifs au retour à l’emploi (RE) ainsi que le temps écoulé jusqu’au RE.

Mille cinq cent vingt patients ont été recrutés, en moyenne 11 mois après le diagnostic, et évalués au début (t0) (N = 1 148) et à la fin du traitement (t1) (N = 1 060), puis 12 mois après la fin du traitement (t2) (N = 750), et ont rempli un questionnaire validé portant sur leur fatigabilité, leurs douleurs, l’anxiété, la dépression, leur qualité dé vie, le soutien social et les caractéristiques professionnelles dont leur capacité de travail et leur perception de perte de leur emploi.

Les médecins ont, eux, estimé la répercussion du cancer sur la fatigabilité des patients. Six mois après le traitement, 568 patients (76 %) ont repris le travail. L’analyse par régression logistique multivariée hiérarchisée a montré les résultats suivants comme facteurs prédicteurs significatifs de retour à l’emploi : intention de retour à l’emploi (OR = 6,22 ; IC 95 % de 1,98 à 19,51) la volonté de l’employeur d’aménager le poste de travail (OR = 1,95 ; IC 95 % de 1,41 à 2,65) une haute exigence du poste requise (OR = 1,84 ; IC 95 % de 1,02 à 3,30).

A l’inverse, la rechute ou l’évolution du cancer était un facteur péjoratif pour le RE (OR = 0,27 ; IC 95 % de 0,12 à 0,63), ainsi que la durée de l’absence (OR = 0,26 ; IC 95 % de 0,09 à 0,77), et que des interactions psycho-sociales (OR = 0,58 ; IC 95% de 0,33 à 0,99).

Cette étude souligne la grande pertinence des facteurs de motivation dans le retour à l’emploi et elle doit être prise en compte dans les programmes favorisant le retour à l’emploi.

(publié le 17 juillet 2013)