Travail posté et maladies cérébro- et cardiovasculaires :
revue critique et synthèse des preuves épidémiologiques

J.B. Henrotin, S. Boini, G.Hédelin, Y. Béjot, M. Giroud, P. Abecassis Références en Santé au Travail, 2013, n°134, pp. 127-141. Bibliographie
Des facteurs environnementaux pourraient être impliqués dans l’apparition de maladies cérébro et cardiovasculaires (MCCV). Le travail posté (TP) incluant le travail de nuit est un facteur discuté. Sachant que sa fréquence avoisine 15 à 20% en France et que l’augmentation est régulière ces dernières décennies, des travaux ont été menés dans cette voie.
Une recherche bibliographique a conduit à 29 études dans lesquelles l’association entre TP et MCCV a été étudiée dans un schéma de recherche étiologique. Les auteurs ont retenu 18 études dont 12 études de cohorte et 5 études cas-témoins.
Dans ces études de bonne qualité, le TP est associé à une augmentation modeste mais significative du risque de maladies cardiaques ischémiques ; les forces d’association sont plus faibles et non significatives pour le lien avec la mortalité cardiovasculaire ischémique et les pathologies cérébrovasculaires.
Différents biais semblent exister dans ces études : notamment une imprécision sur les expositions dans la plupart des travaux, un "effet travailleur sain" (sachant que les salariés qui accèdent au TP et qui s’y maintiennent seraient les plus solides en termes de santé), le manque d’études longitudinales qui prendraient en compte les travailleurs postés ayant quitté ce rythme de travail, mais au total, ces différents facteurs de confusion potentiels ne sembleraient pas expliquer les associations observées.
Le principal facteur de confusion pourrait être le statut socio-économique. En effet, l’incidence des maladies ischémiques augmenterait inversement avec le niveau de classe sociale, indépendamment du TP. Or les salariés en TP sont plus souvent des salariés peu ou non qualifiés appartenant aux classes sociales les plus défavorisées. C’est pourquoi le TP pourrait n’être qu’un marqueur socio-économique et expliquer la survenue de maladies cardio-vasculaires.
Les recherches sur ce sujet méritent donc d’être poursuivies.
(publié le 30 septembre 2013)