Type d’emploi, conflit interpersonnel sur le lieu de travail et insomnie : une étude transversale sur 37 646 employés japonais
Employment type, workplace interpersonal conflict and insomnia : a cross-sectional study of 37,646 employees in Japan

K. Sakurai, A. Nakata, T. Ikeda, Y. Otsuka, J. Kawahito Archives of Environmental and Occupational Health 2014, vol 69, n°1, pages 23-32. Bibliographie.

Cette enquête japonaise étudie si les conflits interpersonnels sur le lieu de travail (CIT) sont associés avec l’insomnie, et si la relation entre CIT et insomnie est différente en fonction des groupes d’employés. Un total de 37 646 japonais à temps plein ont participé à une étude transversale.

Les emplois inclus sont les emplois permanents et 2 types d’emploi temporaire : les CDD et la mission d’intérim. Les symptômes d’insomnie, incluant les difficultés à l’endormissement, au maintien du sommeil et les réveils précoces ont été évalués. L’insomnie a été définie lorsqu’il a été ressenti au moins un de ces symptômes pendant plus de 3 nuits par semaine durant les 12 derniers mois.

Les résultats ont montré que CIT était significativement associé avec une augmentation de risque d’insomnie (odds ratio OR = 1,63 ; IC 95 % de 1,55 à 1,71) après contrôle sur les facteurs de confusion. Cependant, la relation entre CIT et le risque d’insomnie était significativement plus forte pour les intérimaires que pour les employés permanents (OR = 1,97 ; IC 95 % de 1,13 à 3,45). De fréquentes expositions au CIT peuvent augmenter le risque d’insomnie, particulièrement chez les intérimaires.

(publié le 14 avril 2014)