Incidence du cancer du sein chez les femmes personnels de bord aérien : analyses d’exposition-réponse
Breast cancer incidence among female flight attendants : exposure-response analyses

L. Pinkerton, M. Hein, J. Anderson, M. Little, A. Sigurdson, M. Schubauer-Berigan Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2016, vol 42, n°6, pages 538-546. Bibliographie.

Le but de cette enquête américaine est d’étudier l’association entre l’incidence du cancer du sein, la dose de rayonnement cosmique et la perturbation du rythme circadien dans une cohorte de 6 093 femmes personnel navigant aérien.

L’association du risque de cancer du sein avec la dose cumulée de rayonnement cosmique, le temps de travail pendant la période habituelle de sommeil, et les fuseaux horaires (tous ayant été transmis avec 10 ans de décalage) a été évaluée par rapport aux facteurs de risque non professionnels de cancer du sein, par régression de Cox.

Les estimations de l’exposition individuelle proviennent des données personnelles et de l’historique de travail.
Les cancers du sein ont été identifiés à partir d’entretiens téléphoniques et de registres de cancer et les données des covariables ont été obtenues à partir d’entretiens téléphoniques.
L’incidence du cancer du sein dans la cohorte globale n’a pas été associée à l’exposition. Des associations positives ont été observées avec les trois expositions chez seulement 884 femmes ayant une parité ≥ 3. Chez ces femmes, les excès de risque relatif ajustés étaient de 1,6 (IC 95 % de 0,14 à 6,6) pour 10mGy ; 1,5 (IC 95 % de 0,14 à 6,6) pour 4 600 fuseaux horaires traversés et 0,99 (NS) (IC 95 % de 0,041 à 4,3) pour 2000 heures de travail dans l’intervalle de sommeil habituel.
Des relations positives exposition-réponse, bien qu’elles aient été observées dans un petit sous-ensemble de la cohorte, sont assez solides.
De futures études sur l’incidence du cancer du sein chez d’autres travailleuses ayant des perturbations du rythme circadien devraient permettre de confirmer les résultats.

(publié le 11 avril 2017)