R0 ou le taux de reproduction de base

W. Van Hooste prevent Focus, 2020, juin, pp. 4-8
R0, souvent cité depuis le début de l’épidémie de coronavirus correspond au nombre de cas infectés par un individu infectieux au sein dune population où tous les sujets sont sensibles à l’infection.
L’objectif est d’atteindre un R0 inférieur à 1.
Le R0 n’est pas une variable propre à une maladie infectieuse et se calcule sur la base d’au moins trois paramètres : la durée de contagiosité, la probabilité de transmission pour chaque contact et le taux de contact ; mais aussi de facteurs économiques, sociaux et environnementaux.
Une revue de différentes études a mis en évidence un taux de reproduction de base moyen de 3,28.
Mais le taux de reproduction évolue constamment au cours d’une épidémie en raison des mesures prises (isolement, quarantaine, confinement).
L’indicateur Rc vient à la rescousse. Il correspond au nombre de reproduction en présence de mesures de contrôle de la propagation.
Il existe aussi l’indicateur Re qui est le nombre de reproduction effectif. Il est utilisé quand le groupe susceptible d’être contaminé est limité (par exemple en cas de vaccination).
Mais d’autres variables sont aussi à prendre en compte : le nombre de cas initiaux, le délai entre l’apparition des symptômes et l’isolement, le traçage des contacts, le nombre de transmissions survenues avant l’apparition des symptômes et la part des infections a ou pauci symptomatiques, le nombre d’individus non dépistés par les procédures de traçage et de contrôle.
(publié le 8 juillet 2020)