Bisphénol S dans le papier thermique : quelle exposition cutanée pour les agents de caisse ?

S. Ndaw, D. Jargot, A. Rémy, C. Champmartin, L. Chedik, F. Marquet, A. Robert Références en santé au Travail, 2020,n°161, pp. 59-66. Bibliographie

Le bisphénol A (BPA) est largement utilisé et retrouvé dans de nombreux produits de la vie courante. Le BPA est classé dans la catégorie 1B des substances toxiques pour la reproduction et il est interdit dans de nombreux produits de consommation destinés aux bébés et aux enfants.
Le bisphénol S est l’un des principaux substituts du bisphénol A dans le papier thermique et en raison de sa similarité structurelle des deux molécules, il suscite beaucoup d’inquiétudes. Les données sur le BPS sont encore rares mais le BPS pourrait avoir des effets toxiques similaires au BPA et il serait plus persistant dans l’environnement.
32 salariés volontaires de deux hypermarchés dont les tickets de caisse contenaient du BPS ont été incluss dans un étude : 17 potentiellement exposés appelés "Agents de caisse " manipulant quotidiennement tickets et reçus de caisse et 15 travailleurs non exposés professionnellement considérés comme "Témoins".

Des recueils urinaires des 24 heures et des urines spot (recueils à un moment donné) ont été effectués.
Un questionnaire a été soumis aux participants afin de renseigner leur activité professionnelle, l’alimentation, les activités extra-professionnelles sous forme d’interview.
90 échantillons d’urine ont été prélevés auprès des agents de caisse et 73 auprès des témoins. Le BSP total a été quantifié dans 96% des échantillons des témoins (concentration médiane de 0,67 µg/l), et dans 100% des échantillons des agents de caisse (concentration médiane de 2,53ug/l). Les concentrations étaient plus élevées en fin de poste qu’en début de poste et quel que soit le moment du prélèvement, les concentrations urinaires étaient significativement plus élevées que celles des témoins.
Le BSP libre a été détecté dans moins de 20% des échantillons "Témoins", mais dans 46% des échantillons "Agents de caisse".
L’ensemble des données indique que la manipulation de papier thermique provoque une augmentation de l’excrétion urinaire du BPS chez les agents de caisse par rapport à des travailleurs non professionnellement exposés.

Le papier thermique est donc une source d’exposition au BPS en milieu professionnel.
Ces résultats devront être consolidés par des études à plus large échelle.

(publié le 15 mai 2020)