Utilisation du dossier médical informatisé chez les médecins du travail
Occupational health physicians as users of electronic health records

Occupational Medicine 2020, vol 70, n°9, pp. 628-632. Bibliographie. S. Nissinen, T. Leino, K. Tarvainen, S. Soini

Les dossiers médicaux informatisés ont pour but de faciliter la documentation des données des patients et d’améliorer l’échange d’informations entre les professionnels impliqués dans les soins du patient.

Cette étude finlandaise s’intéresse au vécu des médecins du travail par rapport à ce type de dossier médical et les facteurs d’entrave.
Un questionnaire électronique a été envoyé aux médecins du travail exerçant dans les services de santé au travail en avril 2017. Ce sont 342 médecins du travail qui ont participé à l’étude. Les résultats ont été présentés sous forme de quantités et de pourcentages. Le texte de l’enquête a été examiné à l’aide d’une analyse de contenu basée sur des données.

Les personnes interrogées considèrent que l’utilisation du dossier médical informatisé est stable en terme de caractéristiques techniques. Cependant les tâches routinières ne sont pas si simples.
De plus, le remplissage de ce dossier, à des fins statistiques, est chronophage et l’accès des données des patients à d’autres structures est médiocre.

Les prescriptions électroniques représentent ce qui marche le mieux.
Les facteurs d’entrave étaient une pression fréquente ou constante en terme de temps mais aussi un manque de disponibilité pour faire correctement le travail et un stress engendré par un travail mal fait (tâches non accomplies).

Cette étude montre que les problèmes liés à l’utilisation du dossier médical informatisé sont la lenteur, les arrêts inopinés et les difficultés d’accès. Le manque de temps pour réaliser ce travail a été signalé.
Il permet cependant aux médecins d’être plus efficaces pour l’évaluation de leur capacité de travail, la coordination des soins, la réadaptation et l’aide au retour au travail des salariés.

(publié le 6 avril 2021)