Le travail posté est un facteur de risque d’augmentation du taux de cholestérol total : une enquête prospective de cohorte de 14 ans chez 6 886 travailleurs masculins.

Shift work is a risk factor for increased total cholestérol level : a 14 years prospective cohort study in 6 886 male workers.
L’adoption largement répandue de l’activité continue sur 24 heures dans un grand nombre d’industries a entrainé une augmentation du travail posté, qui peut influencer le métabolisme des lipides par la perturbation des rythmes circadiens, les perturbations du sommeil et les problèmes de mode de vie. L’objectif de cette enquête japonaise était d’évaluer l’effet du travail posté sur le cholestérol total circulant comme un indicateur du métabolisme lipidique. Une enquête prospective de cohorte a été menée sur 14 années chez des travailleurs de jour (n= 4 079) et chez des travailleurs postés (n = 2 807) qui bénéficiaient de bilans de santé annuels entre 1991 et 2005 dans une aciérie japonaise. Les points de rupture étaient une augmentation du cholestérol total circulant soit de 20%, 25%, 30%, 35%, 40 %, et 45% au cours de la période d’observation, comparée avec le cholestérol total a été explorée au moyen d’analyses par régression logistique de variables groupées. Les odds ratios pour l’effet du travail posté ont été obtenus après ajustement pour un certain nombre de facteurs potentiels de confusion. Les odds ratios significatifs du travail posté et les intervalles de confiance à 95% étaient pour une augmentation de cholestérol total de :>/= 20% ; 1,16 (1,07 à 1,26) ; >/= 25% ; 1,16 (1,05 à 1,28) ; >/= 35% ; 1,23 (1,05 à 1,43) ; >/= 40% ; 1,30 (1,07 à 1,58) ; 45% ; 1,28 (1,01 à 1,63). En conclusion, d’une manière générale les odds ratios du travail posté tendaient à être supérieurs aux points de rupture fixés d’augmentation relative du taux de cholestérol total circulant. Cette enquête portant sur des travailleurs masculins japonais a révélé que le travail posté affectait de manière dommageable le métabolisme des lipides.
(publié le 15 juin 2010)