Robotique collaborative : perception et attentes des industriels

D. Thay Hygiène et Sécurité du Travail, 2018, n°250, pp. 50-57. Bibliographie
La robotique industrielle évolue et devient "collaborative", ce qui sous-tend l’absence de barrières physiques entre l’homme et le robot. Cela n’est pas sans poser de questions quant à la santé et à la sécurité des salariés, certains risques étant accentués du fait de la proximité opérateur-robot (risques physiques en cas de contact ou risques psychosociaux).
Une enquête exploratoire a été menée auprès de 21 entreprises de tailles variées, couvrant les principaux secteurs d’activité, référencées comme utilisateur de robots industriels, dans l’objectif d’identifier leurs besoins, les apports potentiels de cette technologie et leurs limites.
Si les industriels attendent un gain de productivité, un gain de flexibilité, une amélioration des conditions de travail, ils s’inquiètent des risques (difficiles à réduire), et des contraintes associées aux éléments de sécurité qui peuvent s’avérer incompatibles avec le process et parfois même contre-productives.
Il en ressort que les industriels sont globalement conscients que la robotique collaborative ne peut être mise en place sans une analyse fonctionnelle (afin de s’assurer de la pertinence des solutions eu égard aux contraintes de production et aux risques) et sans une évaluation des risques spécifiques engendrés par cette technologie.
De nombreux développements sont encore nécessaires pour une mise en œuvre aisée et sécurisée de ces robots.
(publié le 31 mai 2018)