Accidents chez les postiers utilisant des deux roues motorisés pour distribuer le courrier en Toscane au cours de la période 2007-2009
Gli infortuni negli addetti ai recapiti postali in servizio con il motomezzo in Toscana negli anni 2007-2009

E. Chellini, B. Cortini, M. Mameli, M. Abbarchi, S. Dei, O. Rossi, A. Zallocco La Medicina del Lavoro, 2014, vol 105, n°3, pp. 223-230. Bibliographie.

Les risques pour la santé des postiers utilisant des "deux roues" motorisés pour la distribution du courrier peuvent être influencés par la stabilité, le poids et l’aisance à conduire le véhicule, le trafic, la surface irrégulière ou glissante de la route.

Les objectifs de cette enquête italienne étaient de décrire les accidents survenus chez les postiers en Toscane et d’évaluer combien de ces accidents auraient pu être évités en utilisant la veste de sécurité UNI EN 13 595/2004. Pour cela, les fichiers de données obtenues auprès de l’employeur – la principale entreprise de distribution de courrier en Italie – et ceux de l’assurance sociale des travailleurs italiens sur les accidents survenus chez les postiers toscans utilisant des "deux roues" motorisés ont été liés pour la période 2007-2009. Les taux d’accidents (avec un intervalle de confiance à 95 % : IC 95%) par âge, sexe, année et province ont été calculés ; les différences ont été évaluées en recourant au test du Chi2.

Ce sont 1 342 accidents ayant entraîné au moins 3 jours d’arrêt maladie qui ont été enregistrés chez les postiers toscans entre 2007 et 2009, avec une tendance à l’augmentation chez les hommes jeunes. Le taux moyen d’accident était de 17,6 pour 100 travailleurs, avec 42 419 jours d’absence pour maladie. Le taux chez les femmes était plus élevé que celui chez les hommes (19,4 % ; IC 95 % 18,03 à 20,79 chez les femmes versus 15,5 % IC 95 % 14,15 à 16,89 chez les hommes). 68 % des accidents étaient survenus lors de la conduite d’une moto. L’incidence de gravité était de 6,79, ce qui était supérieur à celui calculé par l’INAIL (équivalent de la CNAM française) pour le secteur entier des transports et communications en Toscane (5,31). 309 accidents (11 021 jours d’absence pour maladie) auraient pu être atténués ou évités, en utilisant des vestes de sécurité UNI EN 13 595/2004 (47 % lombes, 30 % épaules, 23 % coudes et avant bras).

En conclusion, la fréquence des accidents chez les postiers utilisant des motos est extrêmement élevée. Plusieurs accidents graves auraient pu être évités en utilisant les vestes de sécurité, ce qui suggère le besoin de rendre leur port obligatoire pour ces travailleurs.

(publié le 15 janvier 2015)