Accidents mortels et blessures chez les marins au long cours de la marine marchande à travers le monde
Fatal accidents and injuries among merchant seafarers worldwide

S.E. Roberts, D. Nielsen, A. Kotowski, B. Jaremin Occupational Medicine 2014, vol 64, n°4, pages 259-266. Bibliographie.

La flotte marchande britannique a augmenté au cours de ces dernières années mais on ne sait pas si cette expansion a entraîné des modifications proportionnelles de la mortalité. Les buts de cette enquête anglo-chino-polonaise étaient d’explorer la mortalité par accidents et les blessures au sein de la marine marchande britannique, afin de déterminer s’ils avaient augmenté au cours des dernières années, de comparer les taux d’accidents mortels dans les différentes branches d’activités britanniques et de passer en revue les taux d’accidents mortels dans la marine marchande mondiale au cours des 70 dernières années.

Les auteurs ont examiné les fiches d’enquête d’accidents en mer, les registres de décès et les fichiers d’enquêtes sur les décès, les statistiques nationales de mortalité, les enquêtes internationales et fait une revue de la méthodologie. La mesure de référence principale a été le taux d’accident mortel par 100 000 travailleurs-années.

Parmi les 66 décès dans la marine marchande britannique entre 2003 et 2012, 49 avaient été provoqués par des accidents, qui avaient concernés principalement des activités sur le pont. Le taux d’accident mortel dans la marine marchande britannique a augmenté de 4,7 % par an depuis 2003, bien que cette augmentation n’ait pas été significative (intervalle de confiance à 95 % : -5,1 à 15,6 %). Au cours de la période 2003-2012, le taux d’accident mortel dans la marine (14,5 per 100 000) était 21 fois plus élevé que dans la population active britannique globale, 4,7 fois plus que dans le bâtiment et 13 fois plus que dans les activités manufacturières. Au sein des 20 flottes marchandes à travers le monde possédant des taux d’accidents mortels basés sur leur population nationale, le taux de mortalité montrait pour la plupart, une importante diminution au cours du temps.

En conclusion, l’augmentation de la flotte marchande britannique n’apparaît pas avoir eu un impact majeur sur les accidents mortels. Davantage de mesures préventives devraient cibler les opérations d’amarrage et de remorquage. Sur le plan international, la plupart des flottes marchandes ont vu d’importantes diminutions de leurs taux d’accidents mortels.

(publié le 6 novembre 2014)