Evaluer le risque routier en entreprise : pistes d’action

Prevent Focus, 2008, n°8, p. 4-8

Les accidents sur le chemin du travail sont en augmentation. La gestion de ces risques s’inscrit dans une politique de prévention que doit prendre en considération l’employeur.

La première étape consiste à « préparer le terrain », c’est à dire à faciliter la participation de toutes les personnes concernées. Il faut dans un premier temps identifier les risques routiers et les personnes qui sont exposées à ce risque, analyser l’organisation des déplacements, la gestion du parc automobile, les pratiques et besoins de communication et la gestion des compétences liées à l’utilisation d’un véhicule. Mais analyser les risques n’est pas une fin en soi. L’objectif est de déboucher sur des mesures de prévention appropriées pour prévenir les risques constatés.

Il faut ensuite hiérarchiser les priorités d’action et décider d’un calendrier des réalisations. Pour cela, il faut impliquer des partenaires au sein de l’entreprise et mettre en place une structure de pilotage du projet incluant décideurs, différents services de l’entreprise. Il peut être fait appel à des spécialistes externes.

09B0257

(publié le 17 février 2009)