Varices des membres inférieurs en rapport avec des expositions professionnelles mécaniques : une étude longitudinale
Varicose veins in the lower extremities in relation to occupational mechanical exposures : a longitudinal study

S. Tabatabaeifar, P. Frost, J. Hviid Andersen, L. Donbæk Jensen, J. Frølund Thomsen, S. Wulff Svendsen Occupational and Environmental Medicine, 2015, vol 72, n°5, pages 330-336. Bibliographie.

L’objectif de cette étude danoise est d’évaluer si les expositions professionnelles mécaniques sont associées à un risque accru d’actes chirurgicaux sur les varices (VV) des membres inférieurs.

Pour cela, une étude longitudinale danoise a été effectuée à partir des données de la recherche sur les troubles musculo-squelettiques ainsi que celles du Centre danois Ramazzini sur des personnes âgées entre 18 et 65 ans ayant fourni des renseignements à partir d’un questionnaire de base au cours des années 1993-2004. Les estimations des expositions ont été obtenues à partir d’une matrice emploi-exposition. Les informations du registre sur la première intervention chirurgicale pour varices ont été récupérées. Des analyses par régression de Cox ont été effectuées. Au cours des 416 317 personnes-années de suivi parmi les 38 036 personnes, 851 actes initiaux de chirurgie pour VV ont eu lieu.

En référence à la station debout/ la marche <4 h/jour et la manutention, la relation exposition-réponse avec le risque de chirurgie a été retrouvée chez l’homme. Pour les femmes, le risque a aussi augmenté mais sans relation nette de l’exposition-réponse.

Les RR ajustés pour < 6h de station debout/marche étaient de 3,17 (IC 95 % de 2,06 à 4,89) et de 2,34 (IC 95 % de 1,72 à 3,19) pour les hommes et pour les femmes respectivement.
Pour la manutention (≥ 1 000 kg/jour), les RR ajustés étaient de 3,95 (IC 95 % de 2,32 à 6,73) pour les hommes et de 2,54 (IC 95 % de 1,95 à 3,31) pour les femmes. D’autres facteurs de risque comme l’âge pour les hommes et la parité pour les femmes ont augmenté le risque.

Un minimum d’activité physique de loisirs, un indice de masse corporelle élevé et le statut tabagique ne sont pas associés avec une augmentation de risque. Les résultats suggèrent une augmentation du recours à la chirurgie pour varices en rapport avec la station debout prolongée/ la marche et la manutention.

(publié le 12 juin 2015)