Zoonoses professionnelles

A. Le Faou, J. Reis Encyclopédie Médico-Chirurgicale, EMC, Elsevier Masson SAS, Issy-les-Moulineaux, Pathologie professionnelle et de l’environnement, 2018, vol.13, n°3, 16-100-A-10, 10 pp. Références
Les zoonoses sont des maladies infectieuses, parasitaires, bactériennes ou virales, transmissibles des animaux à l’homme.
Les zoonoses professionnelles sont des maladies animales transmissibles ou susceptibles de l’être, dans le cadre de l’activité professionnelle.
Seules 18 zoonoses professionnelles indemnisables bénéficient d’une présomption, mais certaines sont exceptionnelles.
Les autres, beaucoup plus nombreuses, sont considérées comme des accidents du travail, si la contamination est professionnelle ; mais elles peuvent être contractées aussi hors travail notamment dans les activités de loisir ou de voyage.
Ces zoonoses sont décrites selon les espèces animales principales à la source de la contamination. Sont aussi répertoriées, les autres sources de contaminations animales ou environnementales.
En effet, les sources de contamination sont nombreuses : contact direct avec les animaux ou leurs sécrétions, animaux morts, arthropodes vecteurs, manipulation d’agents pathogènes, environnement.
La prophylaxie des zoonoses passe par des mesures d’ordre général : entretien des locaux d’élevage, protection contre les intrusions de rongeurs, protection des animaux de compagnie contre les arthropodes, etc. ; mais aussi par des mesures spécifiques : mesures d’hygiène, équipements de protection individuelle, formation et information du personnel.
Mais la prévention s’inscrit essentiellement dans le concept "one health". En effet, 60% des maladies humaines sont des zoonoses et la plupart des infections émergentes ont pour origine aussi des animaux. Un certain nombre de vaccinations existe pour les espèces animales ; il en existe aussi pour les hommes (en moindre quantité et avec des indications limitées).
C’est dire l’importance des experts et des organisations internationales pour renforcer les services vétérinaires.
"Le monde médical a un réel rôle de surveillance et de déclenchement d’alerte en cas de survenue de pathologies où l’origine animale est suspectée".
(publié le 18 octobre 2018)