Association entre exposition chronique au plomb et allongement de l’intervalle QT sur l’électrocardiogramme
The association of prolonged QT interval on electrocardiography and chronic lead exposure

C.C. Chen, H.W. Yen, Y.H. Lo, Y.H. Chu, Y.W Chiu, H.Y Chuang Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2013, vol 55, n°6, pages 614-619. Bibliographie.

Cette enquête taïwanaise étudie l’association entre l’exposition au plomb et l’existence d’anomalies de la conduction cardiaque dans une enquête cas-témoins. 312 travailleurs exposés au plomb et 319 témoins non exposés ont été recrutés, lors de l’examen annuel de santé au travail. Un électrocardiogramme ainsi qu’une mesure de la plombémie ont été effectués sur chacun d’entre eux.

Le niveau moyen de plombémie chez les exposés était de 26,05 ± 13,98 µg/dl et de 2,62 ± 1,42 µg/dl chez les non exposés.

Les exposés avaient de façon significative un intervalle PR plus court et un intervalle QT corrigé plus long, tout particulièrement chez les exposés ayant une plombémie supérieure à 30 µg/dl (après ajustement sur l’âge, le sexe, l’indice de masse corporelle et d’autres facteurs de confusion).

Cette étude suggère une association possible entre les expositions au plomb et l’allongement de l’intervalle QT corrigé.

(publié le 10 décembre 2013)