Exposition aux fumées de soudage et broncho-pneumopathie obstructive chronique chez les soudeurs
Welding fume exposure and chronic obstructive pulmonary disease in welders

D. Koh, J. Kim, K. Kim, S. Yoo Occupational Medicine 2015, vol 65, n°1, pages 72-77. Bibliographie.

La contribution à l’exposition professionnelle est estimée à 15 % dans la bronchopneumopathie obstructive chronique (BPCO). Les fumées de soudage sont soupçonnées de favoriser le déclin de la fonction respiratoire et le développement de la BPCO.

Cette enquête coréenne étudie la relation entre l’exposition aux fumées de soudage et la BPCO chez les soudeurs des chantiers navals coréens.

L’étude a porté sur un groupe de soudeurs masculins travaillant dans deux chantiers navals ayant eu un examen annuel de santé en 2010. Un questionnaire avec les habitudes tabagiques et l’histoire professionnelle a été rempli par les soudeurs. Une exploration fonctionnelle respiratoire (EFR) a été réalisée, incluant des mesures strictes de contrôle de qualité.

L’exposition aux fumées de soudage a été estimée, en utilisant 884 mesures prises entre 2002 et 2009, dans l’un des chantiers navals. Une régression logistique et linéaire multiple a été employée pour évaluer l’association entre les paramètres cumulatifs de l’exposition à la fumée de soudage et la fonction respiratoire avec contrôle sur l’âge, la taille et le tabagisme. 240 sujets d’ un âge moyen de 48 ans et d’une durée moyenne de travail de 15 ans ont participé. L’exposition moyenne aux fumées de soudage était de 7,7 mg/m³. La prévalence de la BPCO était de 15 %. Le FEV1 et le FVC ont montré des corrélations négatives non significatives avec l’exposition cumulative aux fumées. Les odds ratios de la BPCO ont été significativement plus élevés avec les expositions moyennes (3,9 ; IC 95 % de 1,4 à 13,3) et élevées (3,8 ; IC 95 % de 1,03 à 16,2) par rapport au groupe d’exposition faible.
Les résultats confirment une association entre les expositions aux fumées de soudage et un risque augmenté de BPCO. De futures études prospectives sont nécessaires pour déterminer s’il s’agit d’une relation causale.

(publié le 16 juillet 2015)