Une enquête à propos de l’association entre les expositions professionnelles et les symptômes d’asthme chez les travailleurs du nettoyage

A workforce-based study of occupational exposures and asthma symptoms in cleaning workers D. Vizcaya, M. C. Mirabelli, J.M. Antó, R. Orriols, F. Burgos, L. Arjona, J.P. Zock Occupational and Environmental Medicine, 2011, vol 68, n°12, pages 914-918. Bibliographie.

Une enquête espagnole a été menée en 2008 chez 917 employés de 37 entreprises de nettoyage dans la ville de Barcelone, afin d’étudier l’association entre l’existence de symptômes évocateurs d’asthme et l’utilisation de produits de nettoyage. Chaque salarié a rempli un auto-questionnaire précisant les symptômes respiratoires, les antécédents d’asthme, le lieu de travail et l’utilisation de produits de nettoyage ainsi que les accidents aigus d’inhalation : 761 (93 %) avaient des activités de nettoyage au moment du questionnaire, 86 (9 %) étaient d’anciens employés de nettoyage, et 70 (8 %) n’avaient jamais eu d’activité de nettoyage.

Des analyses à partir de régressions logistiques multivariées ont été réalisées pour évaluer l’association entre les expositions aux différents produits de nettoyage chez les nettoyeurs habituels et la présence de râles sans toux chronique et symptômes d’asthme actuel avec établissement d’un score de symptômes d’asthme à l’aide de régressions binomiales négatives. Après ajustement sur le sexe, l’âge, la nationalité et le tabagisme, la prévalence de symptômes actuels d’asthme n’était pas plus élevée chez les nettoyeurs actuels (OR 1,9 ; IC 95 % de 0,5 à 7,8), les ex-nettoyeurs (OR 1,9 ; IC 95 % de 0,6 à 5,5), que chez ceux n’ayant jamais eu d’activité de nettoyage.

Cependant, avoir eu une activité de nettoyage dans le secteur hospitalier durant l’année écoulée, avait un risque significativement augmenté, d’une prévalence accrue de râles, de symptômes d’asthme et 1,8 (IC 95 % de 1,2 à 2,8) fois plus de risque d’avoir un score haut d’asthme.

L’utilisation d’acide chlorhydrique était fortement associée au score d’asthme (OR 1,7 ; IC 95 % de 1,1 à 2,6). L’utilisation d’ammoniac, de dégraissant, de produits nettoyants multi-usages et de cires était aussi associée au score d’asthme.

Le travail de nettoyage dans un site nécessitant une forte demande en matière de désinfection et de nettoyage, ainsi que l’utilisation de produits nettoyants contenant des irritants respiratoires jouent un rôle important dans la survenue de symptômes d’asthme.

(publié le 23 août 2012)