Une méta-analyse d’études observationnelles de l’association entre l’exposition professionnelle chronique au plomb et la sclérose latérale amyotrophique.
A meta-analysis of observational studies of the association between chronic occupational exposure to lead and amyotrophic lateral sclerosis

M.D Wang, J. Gomes, N. Cashman, J. Little, D. Krewski Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 56, n°12, pages 1235-1242. Bibliographie.

L’association entre l’exposition professionnelle au plomb et la sclérose latérale amyotrophique (SLA) a été examinée lors d’une revue systématique et lors de méta-analyses d’études épidémiologiques pertinentes et décrites conformément aux lignes directives du PRISMA.

Des études pertinentes ont été recherchées dans plusieurs bases de données bibliographiques en septembre 2013 ; des articles supplémentaires ont été suivis par PubMed jusqu’à leur soumission. Toutes ces études ont été examinées dans Distiller SR (logiciel de revue systématique) et les données extraites des articles inclus ont été synthétisées avec une méta-analyse.
Le risque de développer une SLA chez les personnes ayant des antécédents d’exposition au plomb a été presque doublé (OR = 1,81 ; IC 95 % de 1,39 à 2,36) sur la base de neuf études cas-témoins contenant des informations spécifiques sur l’exposition au plomb, sans hétérogénéité apparente entre les études incluses (I2 = 14%).
Le risque attribuable de SLA en raison de l’exposition au plomb a été estimé à 5 %.
Au final, l’exposition antérieure au plomb peut être un facteur de risque de SLA.

(publié le 9 avril 2015)