Relation entre l’exposition cumulée au 1,2-dichloropropane et le risque d’incidence du cholangiocarcinome chez les travailleurs de l’impression offset
Relationship between cumulative exposure to 1,2-dichloropropane and incidence risk ok cholangiocarcinoma among offset printinf workers

S. Kumagai, T. Sobue, T. Makiuchi, S. Kubo, S. Uehara, T. Hayashi, K. Kogawa Sato, G. Endo Occupational and Environmental Medicine, 2016, vol 73, n°8, pages 545-552. Bibliographie.

Cette étude japonaise vise à évaluer la relation entre l’exposition cumulée au 1,2 dichoropropane (1,2-DCP) et le risque d’incidence du cholangiocarcinome parmi les travailleurs du secteur offset d’une petite imprimerie à Osaka au Japon.
95 travailleurs de cette imprimerie (78 hommes et 17 femmes) ont été exposés au 1,2-DCP entre 1987 et 2006 et un calcul du taux d’incidence standardisé (SIR) du cholangiocarcinome a été réalisé.
Quatre catégories d’exposition ont été définies et l’exposition cumulative au 1,2-DCP et le SIR ont été définis. Les ratios d’incidence (RR) ajustés par sexe, âge, année civile et l’exposition au dichlorométhane (DCM) pour trois catégories d’exposition ont été calculés en utilisant l’analyse de régression de Poisson.

Les expositions cumulatives au 1,2-DCP variaient de 32 à 3433 ppm- années (moyenne : 851 ppm- années) et le SIR était de 1171 (IC 95 % de 682 à 1875). _ Dans l’analyse des quatre catégories d’exposition, les SIR ajustés ont augmenté de façon significative dans les trois catégories d’exposition les plus élevées, mais pas dans la catégorie la plus faible. Les RR ajustés dans les catégories d’exposition moyenne et élevée étaient respectivement de 14,9 (IC 95 % de 4,1 à 54,3) et 17,1 (IC 95 % de 3,8 à 76,2) dans l’analyse sans délai, mais de 11,4 (IC 95 % de 3,3 à 39,6) et 32,4 (IC 95 % de 6,4 à 163,9) respectivement, dans l’analyse avec un décalage de 5 ans.

L’analyse des tendances a révélé une augmentation significative du RR en association avec l’augmentation de l’exposition cumulée au 1,2-DCP. L’exposition au DCM n’était pas significativement associée au développement du cholangiocarcinome.

Cette étude a démontré une relation exposition-réponse entre l’exposition au 1,2-DCP et le développement du cholangiocarcinome.

(publié le 8 mars 2017)