Risques de tumeurs du système nerveux central chez les enfants dont les parents ont été exposés professionnellement aux pesticides dans trois études européennes cas-témoins
Risk of central nervous system tumors in children related to parental occupational pesticide exposures in three european case-control studies

O. Febvey, J. Schüz, H. Bailey, J. Clavel, B. Lacour, L. Orsi, T. Lightfoot, E. Roman, R. Vermeulen, H. Kromhout, A. Olsson Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2016, vol 58, n°10, pages 1046-1052. Bibliographie.

L’objectif de cette enquête européenne est d’évaluer le risque de tumeur du système nerveux central (SNC) chez l’enfant associé à l’exposition professionnelle parentale aux pesticides.

Trois études cas-contrôles (France, Allemagne et Royaume-Uni) ont été regroupées. Les cas étaient des enfants âgés de moins de 15 ans, atteints de tumeurs du SNC. Les contrôles ont été appariés selon le genre et l’âge. Une matrice générale emploi-exposition a évalué l’exposition parentale professionnelle des parents. Des régressions logistiques ont estimé les odds ratios (OR) avec leurs intervalles de confiance à 95 % (IC). L’étude comparait 1 361 cas et 5 498 contrôles. La prévalence de l’exposition professionnelle maternelle aux pesticides, pendant la grossesse, était faible et aucune association avec les tumeurs du SNC chez l’enfant n’a été détectée (OR = 0,76 ; IC 0,41 à 1,41).
Autour de la phase de conception, l’OR pour les tumeurs du SNC chez l’enfant associé à l’exposition professionnelle paternelle aux pesticides était de 0,71 (IC 0,53 à 0,95).
Ces résultats ne suggèrent pas qu’un rôle de l’exposition professionnelle parentale aux pesticides dans l’étiologie des tumeurs du SNC chez l’enfant puisse être établi.

(publié le 26 juillet 2017)