Dermatoses professionnelles

B. Loddé, A-M. Roguedas Encyclopédie Médico-Chirurgicale, EMC, Elsevier Masson SAS, Issy-les-Moulineaux, Dermatologie, 2014, Vol. 9, n°3, 98-800-A-10, 14 p. Bibliographie.

La fréquence des dermatoses professionnelles est élevée.
Elles représentent 10% de la pathologie cutanée générale.
Au niveau national, elles ne correspondent qu’à 5% de l’ensemble des maladies professionnelles reconnues, ce qui sous-tend une importante sous-déclaration.
L’étiologie de ces pathologies est difficile à déterminer en raison de leur origine plurifactorielle. Leur impact professionnel est important et les rechutes fréquentes en cas de réexposition nécessitent souvent des reclassements, voire des réorientations professionnelles.
Le plan suivi permet d’aborder les dermatoses professionnelles sous différents angles et dans leur globalité. Il est détaillé ci-dessous

Description nosographique des dermatoses professionnelles

  • dues à des agents physiques,
  • dues à des agents chimiques,
  • dues à des agents infectieux,
  • dermatoses aggravées par les travail

Diagnostic d’une dermatose professionnelle

  • interrogatoire
  • examen clinique
  • examens complémentaires

Prise en charge socioprofessionnelle des dermatoses professionnelles

  • Réparation des dermatoses professionnelles en France,
  • Épidémiologie des dermatoses professionnelles
  • Suivi socioprofessionnel

Cet article ne peut se résumer mais il est conseillé à tout médecin du travail de lire ce document qui répond à toutes les interrogations que peuvent se poser les praticiens dans ce domaine des dermatoses professionnelles.

(publié le 22 décembre 2014)