Facteurs de risque potentiels pour les cancers hématologiques chez les travailleurs de l’industrie des semi-conducteurs
Potential risk factors for haematological cancers in semiconductor workers

K. Lee, S.G. Kim, D. Kim Occupational Medicine 2015, vol 65, n°7, pages 585-589. Bibliographie.

Cette enquête coréenne s’intéresse aux facteurs susceptibles d’influer sur les risques de développement de cancer chez les travailleurs de l’électronique. Il s’agit d’une enquête épidémiologique réalisée chez les travailleurs de l’électronique employés entre 1999 et 2008 en Corée du Sud. Le ratio d’incidence du cancer a été analysé en prenant en compte les départements, les régions, l’intitulé des métiers, le sexe, l’âge, l’infection par le virus de l’hépatite B et C et la durée de travail. Une comparaison entre l’incidence du cancer hématologique dans cette cohorte par rapport à celle attendue dans la population générale a été effectuée.

La population de l’étude se composait de 56 283 personnes. Le ratio d’incidence standardisé (SIR) était de 0,85 pour le cancer hématologique. En particulier, le SIR pour la leucémie était de 0,86 et pour le lymphome non hodgkinien (LNH), de 0,93. Les deux étaient statistiquement non significatifs. Le SIR pour le LNH était augmenté significativement (SIR = 5,23 ; IC 95 % de 1,31 à 20,95) chez les employées de bureau. Les auteurs ont également constaté que le SIR pour le LNH était significativement augmenté chez les travailleuses de l’industrie des semi conducteurs ayant été testées positives pour l’infection par l’hépatite B ou C (SIR = 7,69 ; IC 95 % de 1,08 à 54,60). Des études prospectives seront nécessaires pour compléter cette étude.

(publié le 8 février 2016)