Mortalité par maladie de Parkinson et expositions professionnelles dans une cohorte prospective néerlandaise.
Occupational exposures and Parkinson’s disease mortality in a prospective Dutch cohort

M. Brouwer, T. Koeman, P. A. Van Den Brandt, H. Kromhout, L. Schouten, S. Peters, A. Huss, R. Vermeulen Occupational and Environmental Medicine, 2015, vol 72, n°6, pp. 448-455. Bibliographie.

Cette étude néerlandaise s’est penchée sur l’association entre six expositions professionnelles (les pesticides, les solvants, les métaux, les émissions de moteur diesel (DME), les champs magnétiques de très basses fréquences (ELF-MF), les chocs électriques et la mortalité par maladie de Parkinson (PD) dans une vaste étude de cohorte prospective en population.
L’étude de la cohorte néerlandaise sur l’alimentation et le cancer a inclus 58 279 hommes et 62 573 femmes âgés de 55 à 69 ans en 1986. Les participants ont été suivis pendant plus de 17,3 ans sur la cause de la mortalité, jusqu’en décembre 2003, et 402 décès chez les hommes pour cause de PD et 207 chez les femmes ont été enregistrés.

Une sous-cohorte de 5 000 participants a été échantillonnée au hasard parmi la cohorte complète. Des renseignements professionnels et les facteurs potentiels de confusion ont été recueillis au début.
Des matrices emploi-exposition ont été appliquées pour attribuer les expositions professionnelles. Les associations avec la mortalité par PD ont été évaluées en utilisant la régression de Cox. Chez les hommes, des risques relatifs (RR) élevés ont été observés pour l’exposition aux pesticides (RR à 1,27 ; IC 95 % de 0,86 à 1,88) et l’exposition élevée aux ELF-MF (RR à 1,54 ; IC 95 % de 1,00 à 2,36).

Aucune association avec la durée d’exposition ou l’exposition cumulative n’a été observée pour aucune des expositions professionnelles. Les résultats chez les femmes étaient variables en raison du petit effectif ayant une exposition élevée.

En conclusion, des associations sur la mortalité par PD ont été observées pour l’exposition professionnelle aux pesticides et aux ELF-MF. Cependant, le poids donné à ces résultats est limité du fait de l’absence d’association avec la durée ou l’exposition cumulative.

Aucune association n’a été retrouvée entre mortalité par PD et exposition professionnelle aux solvants, aux métaux, au DME ou aux chocs électriques.

(publié le 19 octobre 2015)